menu
"Le patient doit être seul pour découvrir ce qui le porte lorsqu'il n'est plus en état de se porter lui-même. Seule cette expérience peut donner un fondement indestructible à son être."

 

C.G. Jung, Psychologie et alchimie, trad. H. Pernet et R. Cahen, Paris, Buchet/Chastel, 1970, p. 40.

Bibliographie raisonnée des écrits de Carl Gustav Jung en allemand, anglais et français

lire

Nous reproduisons l'introduction écrite par Juliette Vieljeux pour cet ouvrage, avec l'aimable autorisation des Editions du Martin-Pêcheur / Domaine Jungien.

Pourquoi une nouvelle bibliographie ?

Les années 75

Qui, dans les années 1975, ne s’est pas efforcé de trouver une correspondance entre les traductions françaises de C. G. Jung et leurs originaux. Bien souvent, celles-ci ne comportaient ni la date de création ni la source à partir de laquelle elles avaient été établies. Il s’agissait alors d’effectuer un véritable travail de fouille, spatio-temporel, pour découvrir l’origine du document. Les exigences de l’époque n’étaient certes pas celles d’aujourd’hui !
La première bibliographie digne de ce nom de ses œuvres ne fut disponible qu'en 1979, avec la parution du tome XIX des Collected Works. Il devenait alors possible d’établir un répertoire des écrits en langue allemande. Ce que me demanda de réaliser Élie Humbert en 1980 en vue du programme d’édition qu’entrevoyait Albin Michel quand il eut racheté les droits de publications à Buchet/Chastel.
Je désirais présenter cette recension sous forme d’un tableau en plusieurs colonnes : les œuvres en allemand certes, mais aussi en vis-à-vis leur traduction en anglais et en français, tout en respectant leur chronologie. Cette présentation devenait concrètement beaucoup plus facile à réaliser grâce à la vulgarisation du micro-ordinateur. Un programme répondant à mes exigences a été spécialement créé avec le logiciel Lotus 1. 2. 3, disponible depuis quelques années.

En 1995, une toute première mouture

Ainsi est née en 1995 une toute première mouture intitulée « Bibliographie des Écrits de Jung de 1929 à 1944 et leurs traductions en anglais et en français » sous forme d’un article publié dans le numéro 82 des Cahiers jungiens de psychanalyse. Voici ce que je souhaitais à l’époque : « ... permettre de suivre chronologiquement l’évolution d’une pensée. On sait combien il est important de resituer la réflexion de Jung dans son contexte, tant personnel que collectif, pour éviter de réduire trop rapidement les différentes formulations à de banales contradictions mais aussi afin de pouvoir moduler et nuancer des assertions qui s’avèrent encore bien souvent unilatérales et partisanes ».

A l'aube du deuxième millénaire...

À l’aube du nouveau millénaire j’ai repris l’ébauche de cette bibliographie, avec une ambition plus grande encore ! Non seulement affiner le premier travail en le poursuivant jusqu’à la date du décès de Jung, mais aussi faire connaître les différentes traductions alors accessibles de par le monde. Ainsi, ont été recensés les titres des œuvres complètes déjà parues en italien, en espagnol et en portugais, mais aussi ceux des traductions provenant du polonais, du russe, du suédois, du roumain, de l’hébreu, du chinois et du japonais, traductions qui toutes avaient pour dénominateur commun leur origine dans des textes issus des Gesammelte Werke. Ce travail a été rendu possible grâce à la sérieuse et patiente collaboration de mes collègues étrangers avec lesquels l’échange a pu se faire pendant plusieurs mois via internet.

2004, première édition de la bibliographie proprement dite

La première édition de la bibliographie proprement dite est parue en 2004 avec pour titre Jung, Catalogue chronologique des écrits et publiée par les Cahiers jungiens de psychanalyse. Celle-ci s’appuyait essentiellement sur le volume XIX des Collected Works de 1979. J’avais collecté le plus minutieusement possible et dans leur ordre de création les titres des ouvrages originaux listés dans les Gesammelte Werke mais aussi dans les Collected Works, en plus d’une assez maigre récolte dans la section française.
J’ai eu pour souci de faire clairement apparaître les dates de création de telle ou telle œuvre ainsi que celles de ses éventuelles rééditions, cherchant ainsi à mettre en évidence les révisions successives des textes opérées par Jung.
Une bibliographie des œuvres parues en allemand, en anglais et en français lui fut adjointe de façon aussi minutieuse et exhaustive que possible, avec leur éventuelles rééditions et leur numéro d’isbn. Un index de tous les titres relevés dans les trois langues princeps a aussi été établi avec leur renvoi aux pages du Catalogue chronologique, facilitant ainsi leur repérage.

Le travail de mise à jour

Depuis une dizaine d’années, on constate un intérêt renouvelé pour les travaux de Jung. La parution de ses œuvres, notamment en France, a repris de plus belle. La traduction d’ouvrages et notamment de séminaires, la parution d’articles dans certaines revues et la découverte de textes jusque-là inconnus, quelquefois même en langue allemande, ont commencé à poindre. Et dans cette accélération, on ne saurait oublier les premières éditions des Philemon Series et tout particulièrement la prestigieuse publication du Livre Rouge en 2009. Cette envolée m’a confirmée, si besoin était, de la nécessité d'une mise à jour.
Florent Serina (doctorant en Histoire des sciences du psychisme) a manifesté son intérêt et son désir de participer à une nouvelle édition. Ainsi est née une très précieuse collaboration qui a permis de corriger les erreurs et les lacunes de la précédente mouture. S’y est adjoint le recensement systématique de l'ensemble des nouvelles parutions et traductions, les découvertes ça et là d’articles écrits en français et jusqu’à maintenant méconnus, celles de livres et de revues parus dans les éditions anglaises, celles d’ouvrages et en particulier de correspondances publiées en langue allemande. Toutes ces nouvelles références ont considérablement enrichi l’édition de 2004. La présente bibliographie peut ainsi se targuer d’être probablement la plus complète à ce jour.
Dans les colonnes allemandes et anglaises ont été ajoutées des renseignements sur la première parution de tel ou tel essai, le lieu et l’occasion où telle ou telle conférence a été prononcée. La présentation des différentes entrées, notamment en français, a été revue pour davantage de lisibilité.
Les sections bibliographiques en fin d’ouvrage ont en outre été soigneusement vérifiées et augmentées des titres nouveaux. L’index renvoie, comme dans la précédente édition, aux pages de la section chronologique permettant ainsi un repérage facile.
On remarquera par ailleurs que cette nouvelle édition se borne aux trois langues de base, celles pratiquées par Jung. Les parutions dans d’autres langues telles qu’elles figuraient dans la précédente édition ne s’y trouvent plus. Il a en effet semblé inutile de renouveler cette option étant donné le peu de retentissement qu’elle a suscité. Ce travail n’a sans doute pas rempli le rôle d’échange et de coopération international souhaité. Mais qui sait ? On se prête à imaginer qu’un jour paraîtrait une bibliographie selon la structure identique à celle présentée aujourd’hui dont la troisième colonne ne serait plus en français mais en italien, en russe, en suédois, en polonais... ou encore en chinois.
Enfin, en accord avec les Cahiers jungiens de psychanalyse, la réédition du Catalogue chronologique qui porte désormais le titre de Bibliographie raisonnée des écrits de Carl Gustav Jung en allemand, anglais et français a été confiée au Martin-Pêcheur / Domaine jungien, une maison d’édition dont le projet est de faire connaître les travaux de chercheurs s’inspirant de la pensée et des développements conceptuels de Jung.

 

Juliette Vieljeux